Babingley

Babingley
The ruined church of St Felix - geograph.org.uk - 1528057.jpg
L'église en ruines du XIVe siècle
Géographie
Pays
Région
Comté cérémonial
Norfolk
District non métropolitain
Village
Coordonnées
52° 48′ 24″ N, 0° 28′ 15″ EVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Hameau, paroisse civile (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Indicatif téléphonique
01485Voir et modifier les données sur Wikidata

modifier - modifier le code - modifier WikidataDocumentation du modèle

Babingley est un hameau et un village abandonné du Norfolk, en Angleterre. S'il fut une paroisse civile distincte, Babingley fait aujourd'hui partie de la paroisse civile de Sandringham.

Situation

Babingley est situé à 1,6 km de Castle Rising (en) et 9 km de King's Lynn.

Le hameau moderne est un groupe de quelques maisons le longe de la A149 road (en) reliant King's Lynn et Hunstanton.

Le site du village abandonné se trouve dans des champs à l'ouest de la route principale, marqué par la ruine de l'église paroissiale de St Félix.

Toponymie

Babingley est attesté pour la première fois dans le Domesday Book de 1086 sous la forme de "Babinghelea". Le nom signifie "la clairière du peuple de Babba"[1].

Saint Félix

Babingley serait le lieu d'arrivée en Bretagne insulaire vers 615 de Félix de Burgondie, premier évêque des Angles de l'Est : les Wuffingas l'avaient invité pour évangéliser leur royaume. Babingley est éloigné de l'ancienne capitale royale de Rendlesham, mais on dit que Félix est arrivé ici par la River Babingley (en) après que son navire se soit mis à l'abri d'une violente tempête. Il se rendit à CanterburyHonorius, archevêque de Canterbury, l'ordonna évêque à la demande du roi Sigeberht[2] vers 630[3]. Saint Félix construisit sa cathédrale à l'autre bout du royaume, à Dummoc, l'actuelle Walton.

Une légende raconte que Felix fit naufrage sur la rivière Babingley mais qu'une colonie de castors le sauva de la noyade. En remerciement, Felix consacra le chef des castors comme évêque. Le panneau du village rappelle cette légende, montrant un castor portant une mitre d'évêque et s'occupant d'autres castors[4].

Églises

Babingley a eu deux églises de l'Église d'Angleterre : une église paroissiale du XIVe siècle et une église de mission du XIXe siècle.

Galerie

  • Panneau rappelant la légende selon laquelle Saint Félix aurait ordonné évêque un castor

    Panneau rappelant la légende selon laquelle Saint Félix aurait ordonné évêque un castor

  • Pont sur la rivière Babingley

    Pont sur la rivière Babingley

  • L'église en fer du XIXe siècle

    L'église en fer du XIXe siècle

  • L'église en ruines

    L'église en ruines

Références

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Babingley » (voir la liste des auteurs).
  1. Eilert Ekwall (en), The Concise Oxford Dictionary of English Place-names, p.21.
  2. Walsh, 2007, p. 21
  3. Powicke & Fryde 1961, p. 222.
  4. Eastern Daily Press (en), Andrew Tullett, 4 février 2019, Norfolk on the stick: The bewildering tale of the bishop beaver of Babingley

Sources

  • Neil Batcock, Ruined and Disused Churches Of Norfolk, coll. « East Anglian archaeology »,
  • Francis Blomefield, An Essay Towards A Topographical History of the County of Norfolk, vol. 8, London, W Miller, , 347–352 p. (lire en ligne), « Babingley »
  • Nikolaus Pevsner, North-West and South Norfolk, vol. 2, Harmondsworth, Penguin Books, coll. « The Buildings of England », (ISBN 0-14-071024-8), p. 80
  • F. Maurice Powicke et EB Fryde, Handbook of British Chronology, London, Royal Historical Society, , 2nd éd.
  • Michael Walsh, A New Dictionary of Saints: East and West, London, Burns and Oates, (ISBN 0-86012-438-X), p. 201

Liens externes

  • Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :
    • Open Domesday
  • icône décorative Portail de l’archéologie
  • icône décorative Portail de l’Angleterre